Une Utopie Musicale

Posts Tagged ‘indé’

TERRANOVACAIN

The Frontman is a woman.
Elle marche en roulant les hanches et tient sa basse comme une mitraillette…
La particularité de Terranovacain est sans aucun doute la présence sur le devant de la scène de la jamaïcaine Lisa Edmondson, chanteuse/bassiste à la voix puissante et troublante, dont la performance hypnotise le public à chaque concert. Fille de pasteur / mathématicien, élevée aux choeurs d’église de Kingston, pour elle tout est lyrisme
et nombres. Chantant en anglais, sa langue maternelle, Lisa aime jouer avec les
mots. Elle trouve son inspiration aussi bien dans Shakespeare, la Science-fiction, des expositions, que dans des bribes de conversations.
Guitariste / bassiste, Benoît Demaria n’en est pas à son coup d’essai avec Terranovacain. Alors bassiste / parolier de The Chameleon’s Day et d’Electramusidrome de Grenoble, il a notamment effectué les premières parties de groupes tels que The Celibate Rifles, New Christs, That Petrol Emotion et la Mano Negra. The Chameleon’s Day
a sorti deux disques chez Spliff Records, dont le E.P. “Tired of the Old World” produit par Kent Steedman, guitariste de The Celibate Rifles.
Ayant rejoint à 17 ans le groupe rock Third Stone, Simon derrière sa batterie, a écumé pendant 6 ans les bars borgnes et les rassemblements de bikers du sud ouest de la France, échappant aux rixes nocturnes et aux griffes de la mafia russe.

Article de William Soranga / StreetGeneration
http://streetgeneration.fr/news/breves/29550/mademoiselle-k-enflamme-le-bataclan-photosstreetgeneration/ :

8 MARS 2011
… En première partie -de Mademoiselle K, ndlr-, il s’agit d’une découverte pour nous, un groupe francojamaïcain appelé Terranovacain qui a déjà eu l’honneur de jouer en première partie d’autres pointures comme Keziah Jones, par exemple. Inconnu également du public, le trio emmené par Lisa Edmondson a réussit le tour de force de se mettre le public de mademoiselle K dans la poche. Ça chauffe dans la salle, et chaque morceau est salué par des applaudissements de
plus en plus nourris….

Et pourquoi ce serait le groupe du mois ?: Parce que ce devrait être le groupe du siècle !

Le site internet du groupe : www.reverbnation.com/terranovacain

Un lien vers une video ou une chanson du groupe:
http://www.grosse-caisse.com/musique/terranovacain

Player exportable:


BASTIEN

BASTIEN, batteur depuis tout gamin, endosse le costard de songwriter et s’isole alors avec sa six cordes et son bloc notes pour trouver la note, plaquer l’accord, en y faisant glisser le mot et le verbe justes.
La phonétique devient alors aussi importante que la noire et la blanche. La pensée se transmute en reportage, caméra guitare à l’épaule, BASTIEN filme tout ce qu’il voit et le couche sur les lignes et les portées. C’est du concret, du réel, du vécu. De coups durs en mots simples, le musicien met à plat des titres composés en français et en anglais.

Comme son mentor Neil Young, BASTIEN est toujours là où on ne l’attend pas. Cet affamé sait jouer autant sur la puissance que sur la sérénité. Avec sa voix écorchée, ses chansons abrasives et ses riffs incisifs, il griffe nos soirées mornes et nous invite dans l’intimité de sa SECONDE VIE.

Et pourquoi ce serait le groupe du mois ?: Parce que son album s’appelle « Seconde Vie », et qu’il faut bien que cette Seconde Vie commence un mois ou un autre…

Le site internet du groupe :
www.bastienmusic.com

Un lien vers une video ou une chanson du groupe:

Player exportable:

Découvrez la playlist Bastien | Seconde Vie avec Bastien

BASTIEN VISUEL POCHETTE SECONDE VIE2.jpg (89 KB)


Lolito

Quatre adolescents détardés, fouettés aux court-circuits électriques, balancés par des vagues synthétiques, cherchant à travers des mélodies minimalistes une brèche vers l’Oeil du Triangle.

Et pourquoi ce serait le groupe du mois ? parce que vous m’avez fait découvrir Lidwine, et j’aimerais bien que lui fassiez découvrir Lolito…

Le site internet du groupe : www.myspace.com/mylolito

Un lien vers une video ou une chanson du groupe:

bonnet+lunettes.jpg (31 KB)


Thirteen Dead Trees

Thirteen Dead Trees, c’est un projet qui me grattait la tête depuis quelques années. La volonté de faire une musique terreuse et de rendre hommage à mon panthéon musical (Neil Young, Pearl Jam, Jason Molina…) a motivé la naissance du projet, en 2008, qui aujourd’hui joue en solo (acoustique calme) ou en trio (rock moins calme, mais ça va). Inspiré par la forêt, l’odeur de l’humus, tout ce qui est organique, boisé, ce qui grésille, Thirteen Dead Trees a sorti deux disques (dont le mot d’ordre est artisanat, tantôt cousu main, tantôt présentant un montage végétal en provenance du jardin) et prépare le troisième cet été.

Et pourquoi ce serait le groupe du mois ? Parce que vous avez besoin d’entendre quelque chose qui pue le terreau pour vous rappeler qu’on est tous des fumiers.

Le site internet du groupe : http://www.myspace.com/thirteendeadtrees

Un lien vers une video ou une chanson du groupe:

Player exportable:
alt : Noomiz


Hey!b

Il est des virages musicaux qui sont bons à prendre.
Au frein à main ? Chiche !!
Avec ce nouveau patronyme, Hey!b donne à ces cinq musiciens du Midi un accent d’outre Manche.
Les mélodies pop se frottent aux sonorités indées.
L’approche est moderne, les arrangements soignés mais sans snobisme.
Le line up original du groupe (pas de guitare, présence d’un dj) pose la signature d’un rock contemporain, baigné de références mais loin d’un copier coller.
La vie de groupe, le goût de la scène, ils connaissent, avec, pour la plupart une solide expérience musicale au sein de Oust Louba . Et puis, un changement dans l’équipe, des instruments qui s’éclipsent, d’autre qui
apparaissent, une nouvelle orientation artistique qui se dessine et voilà un nouveau projet qui nait.
Constitué de titres choisis par les internautes, le premier ep du groupe Hey!b (indie pop rock) est disponible depuis le 2 mai 2011 en version digitale sur les principales plateformes mais également en écoute sur son site.

Hey!b offre un titre sur son site
http://heyb.fr/

Et pourquoi ce serait le groupe du mois ?
Parce que si c’était le groupe du MOI, ce serait trop d’attention à leur égo et quel moi sachant qu’ils sont cinq ?
Je laisse le jury oeuvrer en son âme et conscience les oreilles aux aguets.
Et si je devais vous corrompre en ces mois estivaux, sachez que chez nous il fait bon prés de la rivière et aux abords des barbec.
On en discute autour d’une bière ?

Le site internet du groupe : http://heyb.fr/

Un lien vers une video ou une chanson du groupe:

Player exportable:
Other Side by Hey!b

photo hey!b.jpg (54 KB)


Joy With Colors

L’album est en écoute à cette adresse : http://soundcloud.com/joywithcolors/sets/balcony/s-3uofl

et sortira le 23 Mai en physique via joywithcolors.com et laybell.net
et sera disponible en digital le 30 Mai sur Spotify, Deezer, iTunes, etc.

Et si vous avez le temps, la bio, elle est là :

Joy With Colors, c’est un album écrit et enregistré en un mois dans une salle de bains. Une musique pop faite maison, bricolée avec soin, qui gardera la fraîcheur et le charme de l’urgence dans laquelle elle a été élaborée.

Julien et Timothée sont tous deux batteurs au départ. Dans leurs morceaux, la basse est omniprésente. Barrée et groovy. Ils ajoutent des boîtes à rythme 80′s et quelques percussions pour la base rythmique. Une guitare delayée, parfois acoustique, et un synthé-jouet Bontempi pour le reste. Cette formule dépouillée s’est imposée naturellement au fur et à mesure des compositions et de l’enregistrement de leurs démos.

On est alors en janvier 2010. Tout s’arrête brutalement en février, quand l’un d’eux tombe littéralement sur la tête. Cette légère mésaventure leur coûtera un an, avant qu’ils ne retouchent à leurs instruments. Mais aujourd’hui, Joy With Colors est sur le point de sortir un album, fin mai 2011, via le collectif Laybell. « Balcony » comprend 9 des morceaux qu’ils ont écrits et enregistrés pendant cette fiévreuse période d’isolement. Il est mixé et masterisé par Raphaëlle Duquesnoy du studio Le Noize Maker.

Leur musique est pop, pour ses mélodies accrocheuses et sa spontanéité revendiquée. Ils sont marqués par la scène rock indépendante américaine des années 00 : Animal Collective réinvente le format pop, Vampire Weekend y intègre des sonorités étrangères, Beck l’artiste aux mille figures, le songwriting brillant d’Elliot Smith… Ils admirent des artistes français tels que François Virot, sa voix grinçante et ses guitares percutantes, ou Seal of Quality, génie 8-bit idolâtré aux compositions
imparables.

L’anglais s’impose naturellement, avec un accent français assumé, par souci d’honnêteté et de cohérence. Leur pop onirique et nonchalante parle d’amour, d’espoir et de frustration, sur un ton ironique amusé, parfois narratif, ou surréaliste.

Et pourquoi ce serait le groupe du mois ? Car il y a du Bontempi dedans (instrument jouet des années 80), que c’est un duo et qu’ils sont tous les deux très beaux, surtout Julien (c’est moi), que ce qu’ils font avec le collectif laybell, c’est vachement bien (Shiko Shiko, Two Left Ears, Luminocolor) et que comme Net Emergence, c’est juste une utopie qu’on essaie de réaliser pour révolutionner le monde de la musique.

Le site internet du groupe : http://www.joywithcolors.com

Un lien vers une video ou une chanson du groupe:

Player exportable:

photo-BD.jpg (41 KB)


PEARL&JOHN

Pearl&John est un groupe constitué de deux artistes indépendants qui ont eu l’occasion de s’illustrer sur des scènes de théâtre autant qu’en galerie d’art. Mais toujours le son et la musique ont été au centre de leur production.
Leur programme live PEARL&JOHN (2voix+bande) a été créé et développé sur les scènes parisiennes (International, Flêche d’or, Plan, Pop In, La Loge, Espace B, Disquaires, Klub..)
Aujourd’hui, PEARL&JOHN c’est un répertoire d’une trentaines de compositions et un dispositif minimal sur scène (qu’ils ont pu travailler en résidence au Plan à Ris-Orangis cette année).

Et pourquoi ce serait le groupe du mois ?: Univers singulier, bonne musique ;-)

Le site internet du groupe (obligatoire): http://www.myspace.com/pearlandjohn

Un lien vers une video ou une chanson du groupe:

Player exportable:
alt : Noomiz

PJ renverses.JPG (132 KB)


Dream Paradise

Depuis 2009, les rues, caves et parcs de Bordeaux et ses alentours sont envahis par la pop/folk, de trois garçons, Florian, Vincent & Léo, autrement dit, les Dream Paradise.
En une année, Dream Paradise aura donné plusieurs concerts à différents endroits de Bordeaux, tels que l’UGC, El Chicho, la Rock School Barbey, le Fiacre et d’autres !

Ces trois Bordelais offrent des concerts conviviaux, proches du public et toujours aussi humble et délicats.

Et pourquoi ce serait le groupe du mois ?: Dream Paradise c’est une petite douceur acidulée, à savourer pleinement !

Le site internet du groupe : http://www.myspace.com/dreamparadise33

Un lien vers une video ou une chanson du groupe:

DREAM PARADISE @ Rock School Barbey from Dream Paradise on Vimeo.

Player exportable

groupe.png (156 KB)


Mickaël C. Alasèv

C’est un projet solo que j’essaie de faire avancer depuis 2003.

Au départ, c’était un projet très intimiste et parallèle à un autre groupe. Mon premier Ep est le reflet de quelques chansons que je ne pouvais pas placer dans mon groupe principal.

Sur mon second Ep « Les Envoûtées » en 2007, c’était tout à fait différent, peut être plus aboutie également, mais peut être aussi un peu prétentieux. Il était chanté à 90 pour cent en Français sur une musique très « americana » (une espèce de croisement entre bashung et calexico, pour l’image). Je le considère plus comme un Ep rendant hommage à ces artistes qu’une véritable création personnelle.

Ce n’est qu’à partir de 2009 où j’ai décidé de bouger un peu les choses. Déjà en tournant, ce que je ne faisais pas auparavant, sur une cinquantaine de dates, festivals, résidences, salles, TV, pubs…, en solo, duo ou trio, pour essayer d’en tirer de l’expérience et surtout tenter de faire sortir ma propre identité musicale. Cet effort sera le résultat de mon premier album « has a taste of blood mixed with dust » (fév 2010) avec Pierre Jacqmin à la basse dont le groupe Vénus venait de se dissoudre.

Actuellement, je travaille sur un nouvel album dont la date de sortie est encore floue, je l’espère en fin d’année, mais l’enregistrement vient tout juste de commencer et je sais déjà qu’il sera réalisé par Djef (Tue-Loup, Deportivo, zone libre…)

Et pourquoi ce serait le groupe du mois ? Parce qu’au mois de mai, c’est mon anniversaire et que ce serait une jolie surprise pour mes 35 ans ;)

Bonne écoute !

Le site internet du groupe : www.alasev.com

Un lien vers une video ou une chanson du groupe:

Player exportable:

Alasev.jpg (35 KB)


Luna Maze

Luna Maze est

des sonorités électroniques produites par des instruments acoustiques

comment sonner comme un synthétiseur pendant une panne de courant électrique

Et pourquoi ce serait le groupe du mois ?: A cause du calendrier lunaire

Le site internet du groupe : http://www.myspace.com/lunamazeband

Player exportable:
Luna Maze by Luna Maze


cobson

C’est à Montpellier en 2005 que Cobson prend la forme d’un trio: deux guitares et une batterie. Le groupe commence à se faire connaitre en Languedoc-Roussillon en assurant entre autres les premières parties des Hushpuppies, Poney Poney Run Run, The Dodoz, ou encore Neimo. Cobson sort deux EP en digital avant d’être Découverte du Printemps de Bourges en 2010 et confirme sa réputation plus tard en inaugurant l’Arena en première partie d’Indochine en septembre. Leur premier disque éponyme voit alors le jour et sort en France.

Et pourquoi ce serait le groupe du mois ? C’est à vous d’en décider si il ne tenait qu’à moi, cela serait le groupe du mois.
Bonne écoute

Le site internet du groupe : www.noomiz.com/cobson

Un lien vers une video ou une chanson du groupe:

182806_10150105838567472_616807471_6321497_1621179_n.jpg (53 KB)


Wayne Lucy

Petit groupe indépendant né il y a un an entre une pâquerette, un océan, un champ de blé, un parapluie violet, et trois nuages de passage.

Et pourquoi ce serait le groupe du mois ? parce que c’est bientôt le printemps.

Le site internet du groupe : http://www.myspace.com/waynelucy

Un lien vers une video ou une chanson du groupe:

http://www.youtube.com/user/waynelucyofficiel#p/a/u/0/np_L_ii0MQw

FH000008 - Copie.JPG (235 KB)


Violet Bird

Quatre amis dont un couple qui essaient de partager avec les autres la bonne humeur qu’ils mettent à composer leurs morceaux. Un album sorti octobre 2010, « Are you Alone? », qui a eu quelques échos sympathiques de magasines indépendants. Quelques concerts passés et à venir aussi, où le but est le partage, quand les oreilles s’ouvrent bien sûr! Peut être que c’est fini les hippies, et que les années 80 ont tué de nombreuses utopies, mais avec Violet Bird, on peut chercher à y croire un peu le temps d’un concert, ou d’un album! A chacun de voir…En tout cas on est là.

Et pourquoi ce serait le groupe du mois ?: Waouh. Parce qu’on est tout gentil et qu’y a pas de bagarre quand on joue ?
Pourquoi pas ?
Parce qu’on est tous seuls face à un monde impénétrable ?
Parce que vous avez notre destinée entre les mains!!!
Non franchement je vois pas…Vous avez une question pire ?

Le site internet du groupe : http://www.myspace.com/violetbird

Un lien vers une video ou une chanson du groupe:

58915_161745477173022_100000127134764_540657_7251269_n.jpg (86 KB)


Pete Vyler

Pete Vyler c’est 4 musiciens originaires du Sud-Ouest de la France. Un groupe de lascars bercés par tous les courants du rock en général produisant un style de rock ultime et désastreux comme ils aiment à le souligner.

Et pourquoi ce serait le groupe du mois ? Ils ne se prennent pas la tête
Ils ont un bon état d’esprit
Esprit de partage de décibels,avec un rock simple et efficace et sans concessions avec des hymnes parfois même mélodiques…

Avec eux le vrai rock’n’roll n’est toujours pas prêt de mourir !!

Le site internet du groupe : http://petevyler.free.fr

Un lien vers une video ou une chanson du groupe:

guigui.png (52 KB)


fizo

Fizo est un artiste issu de la Seine et Marne, et plus particulièrement de Nemours. D’origine italienne, cet artiste est encore très jeune lorsqu’il s’essaye pour la première fois à l’écriture de textes. En partie influencé par la pratique de deux de ses grands frères, il trouve néanmoins très vite le moyen d’exprimer sa propre sensibilité et de prendre goût à l’écriture. A 13 ans déjà, il comprend qu’un stylo lui servira plus certainement à exprimer ses idées qu’à suivre les cours en classe. Le choix est donc rapidement fait lorsque Fizo se découvre une passion pour le hip-hop et, à la fin des années 90, et tandis qu’il en est encore à l’écriture de ses touts premiers textes, il participe à l’édification d’un groupe, le Dialecte Non Hypocrite (DNH), suite à sa rencontre avec Tito et Kinzo, ses acolytes de ses débuts, toujours présents à ses côtés par ailleurs. Cette rencontre souligne d’une part la nécessité pour Fizo d’inscrire sa pratique dans une portée artistique concrète, de par l’écriture de morceaux notamment, et induit par ailleurs le déclenchement de sa carrière artistique, en ce sens qu’il commence à faire des morceaux et inscrire sa pratique dans un véritable processus de création.
En effet, plus encore que la musique, Fizo met un point d’honneur à mettre en avant un discours franc, sincère, en appelant notamment à des valeurs humaines telles que l’honnêteté, la famille, l’engagement. A travers une démarche dans laquelle le sens des paroles prime, Fizo réhabilite en quelque sorte une pratique du rap qui ne vise pas le divertissement, notamment, et préfère faire réfléchir son auditeur plutôt que celui-ci se contente de bouger la tête. Dans le même temps, et tandis que le groupe DNH s’avère prolifique tout en restant dans l’ombre, Fizo continue à aiguiser sa plume et son discours, ce qui lui vaudra tout d’abord des apparitions sur mixtapes, avec DNH ou même seul. De fil en aiguille, Fizo se forge une réputation et fait de nouvelles rencontres. En 2003, il fonde notamment le collectif BSE (Banlieue Sud-Est), regroupant DNH et divers rappeurs du même département. Sans déboucher immédiatement sur un projet concret, la période qui va suivre sera placée sous le signe de l’hyperactivité, Fizo enregistrant un nombre impressionnant de morceaux. Par la même occasion, il y voit l’opportunité de travailler son style, son flow, sa plume, mais également d’élargir sa palette. Cette période s’avérera finalement tout à fait formatrice pour lui. C’est ainsi que prendra finalement forme son tout premier projet, avec DNH, sorti en décembre 2006 et intitulé “Expression Urbaine“, ayant par ailleurs rencontré un certain succès d’estime et élargi son public.
Néanmoins, étant sans aucun doute plus impliqué et plus travailleur que ses camarades d’alors, Fizo ressent le besoin de s’émanciper et mise alors sur sa propre personne, à travers l’élaboration d’un projet solo. De cette initiative naîtra la web-tape Parole d’Honneur volume I, dans lequel il privilégie des thématiques personnelles et réflexives. Par ailleurs, le fait que Parole d’Honneur soit téléchargeable gratuitement sur internet vient souligner un aspect tout à fait fondamental de l’artiste qu’est Fizo et qui consiste en l’occurrence en son désintéressement. Fizo est un artiste sans arrières-pensées, pour qui le discours prime sur toute considération économique. Son amour pour la musique l’amène par ailleurs à élargir sa sphère de compétences en s’intéressant notamment à la réalisation de clips vidéos, tels ceux de BoyDakar (“Le boucher de Dakar“, “Truk de ouf“), ou encore Layone, Antonio Cincinnati, entre autres.
Fizo se présente donc comme un artiste complet, au phrasé franc et sincère. Le projet Parole d’Honneur II devrait en faire la preuve à nouveau.

Et pourquoi ce serait le groupe du mois ? originale

Le site internet du groupe : http://www.myspace.com/fizofficiel

Un lien vers une video ou une chanson du groupe:

30793_401020904706_660414706_4062557_3734648_n.jpg (110 KB)


The Woodlouses

Rock indé, teinté de riffs argneux qui contre balancent des mélodies bien pensées. Un gros brin d’originalité dans leur musique qui puise son influence dans la mouvance Rock indé Anglo-saxonne. Mais comme d’hab, le mieux c’est encore d’écouter, la perception d’une musique reste quand même quelque chose de perso.

Et pourquoi ce serait le groupe du mois ?: Pas besoin de faire long… Ils le méritent, on n’est pas ni dans la pop minimaliste, ni dans le Myspace-Core, encore moins dans un enième projet faussement electro parce que les machines ca joue mieux que la vrai guitare.

Le site internet du groupe :

Un lien vers une video ou une chanson du groupe:

woodlouses_promo.jpg (83 KB)


SMILE

On parle de SMILE comme le chaînon manquant entre les Dandy Warhols et Oasis …La presse les rapproche aussi de BRMC , Brian Jonestown Massacre ou encore les Black Angels . Ce qui est sûr c’est que SMILE revendique haut et fort une écriture psyché 70′s balancée par des guitares soniques qui explosent haut en couleurs comme une toile hallucinée de Pollock .
SMILE vient de sortir son deuxième album  » Let’s Get Together «  dont le premier single extrait  » Junkie  » a déjà conquis les radios rock et les webs radios de l’hexagone .

Le site internet du groupe : http://www.myspace.com/smiletheband

Un lien vers une video ou une chanson du groupe:

SMILE PROMO.jpg (232 KB)


RedLight

A great and Fresh Mix of ElectroRockHipHopBlues de Marseille!

Le site internet du groupe (obligatoire): http://www.myspace.com/redlightspiral

Un lien vers une video ou une chanson du groupe:

EPRedLight.jpg (242 KB)


I COME FROM POP

I come from Pop vient-il de là où il dit qu’il vient? Oui, sans conteste. Mais pas seulement serait-on empressé d’ajouter. Parce que si les trois membres du groupe affichent un goût immodéré pour les chansons qui font mouche (Elliot Smith, The Beatles), ils ne cachent pas leur penchant pour les envolées bruitistes et les formats hors-normes.
« Ce trio brestois joue de finesse et d’efficacité pop (…) pour construire des ambiances que les fans d’Elliott Smith apprécieront ». Les Inrockuptibles.
« Un univers conjuguant avec talent de nombreuses influences telles que Sonic Youth, Radiohead, Andrew Bird ou Kings of Convenience ». RollingStone.fr / Report concert

Le site internet du groupe : http://ww.myspace.com/icomefrompop

Un lien vers une video ou une chanson du groupe:

I COME FROM POP from MrBo on Vimeo.


Game & Watch

Le site internet du groupe : http://www.noomiz.com/gameandwatch

Un lien vers une video ou une chanson du groupe:

g&w.jpg (30 KB)


SHUUNT

Des riffs de guitares tantôt saturés tantôt africanisés, des rythmes dance floor aux beats groovy, des synthés 80s aux claviers vintage… Le quatuor parisien du groupe SHUUNT distille sa Pop électrique et suave, à compter parmi les inclassables du Rock Indé.

En à peine 3 ans, les SHUUNT (anciennement Treemouth) sont déjà présents sur tous les fronts. Sur scène, ils ont marqué leur territoire à la Cigale, au Réservoir, à l’International, à la Boule Noire, à la Bellevilloise, au Trabendo, Au Dansoir, au Plan. Plus récemment, ils ont été sélectionnés par le Centre Fleury Goutte d’Or pour faire partie du réseau Musiques Actuelles à Paris.

C’est en 2008 que le groupe, encore sous le nom de Treemouth, décide de sortir ElectroConvulsive Therapy, un 1er album autoproduit, à la fois brut et mélancolique, avec lequel il fait ses premiers pas dans l’industrie du disque, aussi bien à la Fnac, sur Deezer, Spotify, qu’en showcase chez Cultura.

L’année 2009 se couronne par un événement majeur sur petits et grands écran : Mandarin Production (Le Premier Jour du Reste de ta Vie, OSS 117…) choisit la fraîcheur de ces jeunes fougueux pour signer la musique originale du générique d’ouverture de son nouveau film Une semaine sur deux.

L’année 2010 commence bien pour eux avec le soutien de MTV et du label communautaire Buzz My Band. Si les premiers mois ont été ralentis par le changement de formation (apparition du synthé à la place de la basse) et une phase de composition, l’aventure n’a cessé de s’accélérer depuis.

Une scène avec Skip The Use, un concert avec les Naive New Beaters retransmis en live sur ARTE pour la Recycling Party, la rencontre avec Sayem (Discograph) et Jeff Dominguez, qui deviennent en quelques mois les co-réalisateurs des titres de Valley of the Icky, 1er E.P 5 titres de SHUUNT, enregistré au Planet Sun Studio, sorti le 30 septembre.

Studio, résidences, scènes, web, cinéma… La confiance autour de ce jeune groupe prometteur ne fait décidément que grandir.

Aujourd’hui, ils travaillent sur un 2e EP qui sortira avant l’été 2011.

Le site internet du groupe : http://shuunt.com/

Un lien vers une video ou une chanson du groupe:


No Eleven

Duo bordelais composé de Ksandre @ MT. Musique oscillant entre le Trip Hop et le Syn Tone. Influences : Blonde Redhead, Portishead, Velvet Underground, Mazzy Star, Steve Reich.
Premier album « Lunar Western » dispo le 11 février. L’album est en écoute intégrale sur le site officiel et sur Reverbnation (liens sur le site officiel).
Le duo travaille seul : écriture des textes, musique, enregistrement, création de la pochette de l’album, tournage du clip, montage, développement du site internet, etc. Totalement auto produit, dans toute la chaîne : musicale, visuelle et graphique.
Un premier clip « Drive Me » vient d’être mis en ligne.
Ambiances variées : visuelle (Atlantide), électro (Inside My Head), feutrée (Drinking Wine), abstract hip hop (Yelling Devil), étrange (High), trip hop (Half Step), etc.

Le site internet du groupe : http://www.noeleven.com

Un lien vers une video ou une chanson du groupe:

NoEleven02_1293181812.jpg (108 KB)


Lucky Lindy

Si vous apercevez un jour Lucky Lindy à bord d’une roulotte folle traversant le désert du Colorado à plus de 100 km/h, rassurez-vous : il n’y a rien d’anormal.
Quelque part entre le sol poussiéreux et la voute céleste, la fougueuse folk de ce groupe parisien a du romanesque à revendre et de la fièvre à partager. Le charme d’un tube comme Get Better opérant, il se peut alors que vous vous surpreniez à chercher des oasis au coin de votre rue, des lunettes d’aviateurs clouées au front…

Le site internet du groupe : www.noomiz.com/luckylindyband

Un lien vers une video ou une chanson du groupe:


The Livingstones I Presume

La bande des Livingstones I Presume construit un rock éclectique, tantôt mâtiné de pop ou de country, à l’image de ses références, qui vont de Pulp à Johnny Cash, en passant par les Beach Boys.

Les chansons se fredonnent et mûrissent depuis 2007. La formation franco-indio-suédoise, au complet deux ans plus tard, est maintenant prête pour toutes les explorations scéniques.

Le site internet du groupe : http://www.deadrooster.org/-the-livingstones-i-presume-

Un lien vers une video ou une chanson du groupe:

1529900919-1.jpg (229 KB)


Get Adobe Flash player